Recherchez l'une de mes miscellanées

mardi 27 juin 2017

Te laisser partir, de Clare Mackintosh

Il y a parfois du bon dans les suggestions Amazon. Un soir où je traînais à la recherche d'un bon polar, l'algorithme m'a suggéré Te laisser partir, le premier roman de Clare Mackintosh, récompensé par le prix Polar 2016 au festival de Cognac, et je ne l'ai pas regretté. En effet, une fois ce livre ouvert, il est difficile de le lâcher avant la dernière page. 

Un soir de pluie à Bristol, une mère qui ramène son enfant après l'école lâche sa main à quelques dizaines de mètres de sa maison. Une voiture surgit à pleine vitesse, renverse le petit garçon et repart sans s'arrêter. Le petit Jacob, cinq ans, n'a pas survécu à l'accident. La police locale s'empare de l'affaire, mais en vain. Pas de témoins, pas de traces, pas une piste. Le capitaine Ray Stevens et son équipe de la brigade criminelle tournent en rond, malgré toute l'énergie déployée par Kate, la jeune coéquipière pleine de vie du capitaine Stevens. Pendant ce temps, au pays de Galles, dans un cottage décati et battu par les vents de la côte, une jeune femme tente de se reconstruire après un drame dont on imagine peu à peu l'intensité au fil des pages. Qui est-elle ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi s'interdit-elle de nouer une histoire avec le charmant vétérinaire - sauveteur en mer si visiblement amoureux d'elle ? A-t-elle un rapport avec l'enquête menée à Bristol ? 


Les plages de l'île de Wight - je ne suis jamais allée au pays de Galles... 

Clare Mackintosh a exercé le métier de policière pendant douze ans avant de se tourner vers l'écriture. Te laisser partir est d'ailleurs partiellement inspiré d'un fait réel qui avait donné du fil à retordre à la jeune enquêtrice. Sur un sujet a priori banal - un délit de fuite - elle a réussi à créer une histoire haletante, et remarquablement construite - l'usage de la structure en contrepoints, par exemple, qu'elle maîtrise parfaitement, n'est pas si courant dans la littérature policière mais s'avère très efficace. La tension qui s'installe rapidement n'empêche pas l'auteur de donner une épaisseur bienvenue aux personnages secondaires, et notamment à Mags Stevens, la femme du capitaine, débordée par ses deux adolescents en crise et dont le couple traverse des moments difficiles. 

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce livre, je vous le conseille vivement si vous cherchez un bon roman policier pour les vacances, ou un bon roman policier tout court. Même si la fin se devine à l'approche de la fin du livre, on passe un très bon moment de lecture. Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant aimé un roman policier. 

Et vous, des découvertes littéraires à faire partager ? 

samedi 24 juin 2017

Clafoutis aux fruits rouges et miettes de chocolat

Bonjour ! Comment allez-vous ? Aujourd'hui je vous propose, pour changer, une recette de dessert idéale pour les beaux jours : un clafoutis aux fruits rouges et miettes de chocolat. La recette initiale est due à Caroline mais j'ai effectué quelques petites modifications. Simple, inratable, et vraiment délicieuse ! Petit plus : cette recette est déclinable avec tous les fruits que vous avez sous la main ! 



 Pour un clafoutis de 6 parts, il vous faudra :


  • 4 oeufs
  • 100 grammes de farine
  • 100 grammes de cassonade
  • 20 dl de lait
  • Une briquette de crème semi-épaisse
  • Un bon trait d'extrait de vanille
  • Un fond de verre de rhum ambré 
  • 100 grammes de fraises
  • 100 grammes de framboises
  • Des pépites ou des miettes de chocolat noir 





  1. Mélangez les oeufs, la farine, la cassonade, le lait et la crème. Battez énergiquement au fouet.  Votre pâte doit être assez liquide. 
  2. Ajoutez le rhum et la vanille. S'il reste des grumeaux, ce n'est pas grave ! 
  3. Lavez les fruits, coupez les fraises en deux ou trois morceaux selon leur taille. Répartissez-les au fond d'un moule rond, de préférence en silicone.
  4. Faites cuire au four thermostat 6 (180°) pendant 45 minutes. Le gâteau doit avoir pris des couleurs.
  5. A la sortie du four, démoulez, puis saupoudrez le clafoutis de miettes de chocolat ou même de pépites. 
  6. Réservez au frigo pendant plusieurs heures si vous le pouvez. Je fais généralement cette recette le matin pour le soir. 
  7. Régalez-vous ! 

En plus d'être délicieuse, cette recette est - relativement - peu calorique. Alors, pourquoi se priver ?

 
Et vous, quelles sont vos recettes de desserts aux fruits préférées

mercredi 14 juin 2017

Balade en France #4 : Saint-Martin de Ré

Cette semaine, je vous propose l'avant-dernier volet de nos balades à l'île de Ré, la ville la plus "médiatique" de cette jolie île, à savoir Saint-Martin. Nous y sommes allés en fin d'après-midi par un beau soleil pour visiter les fortifications et finalement nous y avons dîné sur le port (ce qui ne fut pas simple, tous les restos étaient pris d'assaut).  


Les fortifications de Saint-Martin sont dues à Vauban. Si vous avez lu Les Trois Mousquetaires, vous vous rappelez peut-être du siège de l'île par les armées de Buckingham sous Louis XIII et de la défense héroïque de Toiras : c'était ici. L'île constituant une défense efficace de la côte rochelaise et de Rochefort, Vauban fut chargé sous Louis XIV de concevoir des fortifications plus efficaces (citadelle et remparts) capables de protéger la ville entière. Les remparts ne font pas moins de 14 kilomètres de long ! Le site fait d'ailleurs partie du Réseau des sites majeurs de Vauban



Une petite vue aérienne pour mieux comprendre.... Impressionnant, n'est-ce pas ? 






L'entrée de la maison centrale de Saint-Martin de Ré

Depuis les débuts de la République, la citadelle a conservé une vocation pénitentiaire. C'est d'ici que partaient les prisonniers et les déportés vers la Guyane ou la Nouvelle-Calédonie. Aujourd'hui, c'est toujours une prison, la maison centrale de Saint-Martin de Ré est la plus grande de France et accueille plusieurs centaines de condamnés à de longues peines. C'est étrange d'imaginer autant de personnes recluses au cœur d'un lieu aussi beau et aussi touristique. 




Après la balade autour des fortifications, nous sommes allés admirer le petit port sous le soleil déclinant ainsi que l'étonnante église Saint-Martin, dans laquelle subsistent encore d'impressionnantes ruines gothiques d'un précédent édifice. 




Une ravissante tourelle sur le port


 On retrouve ces nuances de vert typiques de l'île de Ré




 L'église Saint-Martin




En espérant que ce billet vous a plu, je vous souhaite une très belle fin de semaine ! 

samedi 10 juin 2017

Mes 5 produits incontournables pour le maquillage

Bonjour ! J'espère que vous passez un bon week-end ensoleillé ! Aujourd'hui, je vous propose un billet sur mes incontournables en matière de maquillage. Je suis du genre fidèle dans ce domaine, et j'achète certains de ces produits depuis des années.... Tout ce dont je vais vous parler a donc été testé et approuvé dans la durée !!


J'aime le maquillage simple et naturel, avec généralement l'accent mis sur les yeux, vu que j'ai naturellement des cils assez longs.  

Première étape, un teint impeccable ! J'ai abandonné les fonds de teint au profit de la BB Cream Nectar de Roses de Melvita qui offre une bonne hydratation grâce à l'eau florale de rose, une bonne tenue et un joli fini naturel. Il n'y a qu'un seul coloris, assez clair, mais qui convient très bien à ma carnation. Comptez 25 euros pour un tube, mais il dure très longtemps. En plus, c'est un produit bio. 



Ensuite, sur les joues, j'utilise un blush MAC, plus précisément le New Romance Mineralize Blush. A manier avec légèreté, car il est très pigmenté (et il tient très bien, donc). Là aussi, c'est un produit qui dure quasiment des années, j'ai le mien depuis plus d'un an et il semble à peine entamé...


Pour les yeux, la mission est d'allonger mes cils sans faire de paquets. J'ai deux produits que j'aime beaucoup, le mascara Définicils de Lancôme et, dans un registre plus accessible, le Cils Architecte 4D de L'Oréal qui donne vraiment un résultat spectaculaire avec des cils visiblement allongés.  Comptez 14,10 euros pour ce dernier contre 32,50 euros pour le Lancôme. 

Au ras de la paupière inférieure, j'applique deux traits du crayon Colorful de Séphora. C'est un gros format Jumbo qui tient 12 heures et qui ne coûte que 10,95 euros. Pour ce petit prix, il dure très, très longtemps et en plus, vous pouvez aussi l'utiliser comme fard à paupière si vous en avez envie. Je prends la teinte "brown" pour ne pas durcir le regard mais vous avez un très grand choix de teintes plus funky si vous êtes funky dans l'âme (ou pas). 



Pour les lèvres, j'utilise un peu de tout. Il m'arrive de mettre du rouge à lèvres, et dans ce cas, je suis assez fan du Rouge in Love de Lancôme. En ce moment je traverse une période baumes à lèvres et gloss, et j'aime bien le baume Roses et Reines de l'Occitane. Il donne des lèvres d'un joli rose naturel, sent bon et nourrit bien grâce au beurre de karité qu'il contient. 


Voilà, j'espère que cette petite revue vous a plu, il me reste à vous souhaiter un excellent week-end !

Et vous, quel est votre style de maquillage ? Naturel, sophistiqué, créatif ? 

samedi 3 juin 2017

Les miscellanées du samedi #10

Comment allez-vous ? Vous passez un bon début de week-end ? C'est samedi, c'est le jour des miscellanées !  En vrac et pas dans l'ordre, ces derniers temps, j'ai aimé :

Finir les cours. Le travail n'est pas fini, je ne suis pas en vacances, il reste encore des devoirs, des corrections, des suivis de stage et de projets, des journées de formation, des soutenances et des oraux de recrutement, mais c'est symbolique et assez jouissif, après neuf mois qui ont été riches mais souvent un peu trop intenses, de mettre un point final aux cours de l'année. Youpi !

Ça bouge dans le jardin ! J'adore m'occuper du jardin, ça m'apaise et ça me fait du bien de prendre l'air. J'ai planté des rosiers doubles, un hortensia et un forsythia, ils ont bien pris et c'est même impressionnant de voir la vitesse à laquelle les rosiers se développent. Je les arrose beaucoup et surtout je leur parle, je les encourage à pousser, je leur fais des compliments... Non je ne suis pas folle, vous savez !


Mon rosier double rouge "Léonard de Vinci" qui se sent visiblement très heureux chez nous !


Mon forsythia qui s'étoffe plus modestement, mais sûrement...

Faire des investissements déco pour la maison ! Je suis persuadée que l'aménagement d'une maison joue beaucoup sur l'état d'esprit. C'est important pour moi de créer une atmosphère chaleureuse chez nous. Il a suffi de quelques petites modifications pour rendre notre maison encore plus agréable. Nous cherchions depuis longtemps un meuble en bois exotique pour mettre des livres et des bibelots dans notre grand salon/salle à manger ; après moult recherches et tentatives infructueuses, j'ai finalement déniché deux belles étagères en bois mindi qui rendent très bien. J'ai aussi acheté un gros pouf ethnique en toile pour le bureau qui fait un repose-pieds idéal, et offert à mon chéri un grand poster de New-York pour mettre au dessus de son bureau.



Crédit photo : Auchan (on y trouve de bien jolis meubles !)






Crédit photo : Homelisty.com


Tester de nouvelles recettes ! Hier soir, je voulais faire un barbecue car nos voisins venaient dîner, mais le temps n'a pas été de la partie, alors, j'ai tenté cette recette de jambalaya (mais sans le céleri) et c'était très bon ! Pour le dessert, je voulais faire une belle mousse au chocolat, mais j'ai raté le montage des blancs en neige et ai donc transformé ma mixture piteuse en fondant au chocolat, et c'était délicieux !



Comme ma conduite est toujours très laborieuse et assez aléatoire en fonction des circonstances (le moniteur qui s'énerve, c'est pas top pour rester zen au volant) j'ai essayé une séance de conduite sur boîte automatique (BEA) et ça me convient bien mieux. Plus d'embrayage que je lâche toujours trop tôt ou trop tard, plus de boîte de vitesse à martyriser, plus de moteur qui éternue quand je suis toujours en première à 27 km/h, aucun risque de caler... quel soulagement ! J'étais presque à l'aise au volant, même à 70 km/h sous une pluie battante. Je suis en train de me renseigner pour passer à un forfait pour permis BEA quand l'actuel sera terminé. Cerise sur le gâteau, depuis le 1er janvier, plus besoin de repasser un examen supplémentaire pour transformer un permis BEA en permis B classique. Six mois de permis BEA et une attestation d'heures de conduite complémentaire sur boîte manuelle suffisent !

Commencer le livre Je suis happyécrit à quatre mains par Catherine et Margot Augé. Catherine, la mère, est sophrologue, Margot, sa fille, est la blogueuse de YouMakeFashion. Cet ouvrage me faisait envie depuis quelque temps.  Agréablement présenté et bourré de petites astuces, ce livre invite à trouver le bonheur dans chaque instant de la vie. Une jolie découverte que je ne manquerai pas de vous chroniquer quand je l'aurai fini.

Je vous souhaite un très bon week-end ! Quoi de prévu pour vous ?