Recherchez l'une de mes miscellanées

samedi 15 avril 2017

J'ai testé... l'aquabike !

Aquabiking, aquacycling, aquabike... voilà la nouvelle activité que j'ai décidé de tester en ce printemps placé sous le signe du régime. Ledit régime a un peu souffert des vacances, mais en rentrant je m'y suis remise avec sérieux. Le principal problème physique se trouvant au niveau des hanches et des cuisses, j'ai résolu de tenter une activité qui contribue à faire travailler cette zone. Et hier, c'était parti, j'ai attrapé mon maillot et direction une séance test d'aquabike.

Il faut dire que je suis un peu la non-sportive absolue. Je n'ai jamais aimé le sport, et même si j'aime bien nager ou marcher, je m'ennuie vite. Il y a quelques années, j'avais essayé l'aquagym, sans trop de succès sur le long terme, trop dur d'aller rejoindre une eau fraîche en plein hiver ! Mais j'en avais gardé un bon souvenir et c'est donc assez naturellement que je me suis tournée vers un autre sport d'eau.

Le principe de l'aquabike

L'aquabike se pratique également en piscine, mais il s'agit d'exercices bien plus sportifs que l'aquagym. On s'installe sur un vélo immergé dans l'eau (on a de l'eau jusqu'à la taille à peu près) avec ou sans selle (hier, il n'y avait pas de selle, ce qui est plus dur) le coach arrive, met de la musique, et c'est parti pour une séance de 45 minutes.

Je me rends compte que si pédaler doucement dans l'eau n'est pas spécialement difficile, pédaler tout en faisant des exercices sportifs l'est largement plus. On ne se contente pas de pédaler dans l'eau, il y a aussi des exercices qui font travailler les bras, le dos... Marche avant, marche arrière, cardio, abdos, on ne s'ennuie pas. Le fait d'être en groupe, en musique et avec des exercices variés aide vraiment, je n'aurais jamais, seule, passé 45 minutes actives dans l'eau. Certains moments sont un peu difficiles, notamment lorsque certains muscles dont j'ignorais jusqu'à l'existence se rappellent à mon bon souvenir. T'existes donc, toi, c'est pas un mythe ? Mais grâce à l'eau, on ne ressent pas de grosses courbatures après la séance. J'ai juste senti un peu mes jambes pendant quelques heures le soir, et tout va bien ce matin. 


Photo prise à La Réunion. Une piscine naturelle avec jet massant maison ! (et un des plus beaux voyages de ma vie, coup de cœur absolu pour cette île...)

Les bienfaits de l'aquabike

L'aspect sportif

L'aquabike est un sport assez complet qui permet de faire travailler presque tous les muscles. Il s'agit d'un sport d'endurance qui permet de faire travailler le système cardiovasculaire et qui s'avère idéal pour la circulation sanguine. Il est très adapté aux personnes fragiles qui veulent se mettre ou se remettre au sport sans risquer de se blesser. 

L'aspect esthétique

Sur le plan esthétique, la pratique régulière de l'aquabike affine la silhouette. L'eau, qui offre une résistance bien supérieure à celle de l'air, exerce une pression sur la peau qui contribue à affiner les jambes et la taille, tout en luttant très bien contre la cellulite. Le décalage entre la température du bassin inférieure à la température naturelle du corps permet aussi d'éliminer des calories. L'aquabike permet ainsi une dépense calorique nettement supérieure à un pédalage classique, de l'ordre de 300 à 500 calories par séance. 

L'aspect détente

Grâce à la résistance opposée par l'eau, les efforts sont réels, mais on les sent beaucoup moins. Les articulations fragiles sont préservées. On fait du sport, mais sans avoir mal et transpirer comme un fou. De plus, le contact avec l'eau tiède est agréable et offre une réelle sensation de détente tout en permettant de se dépenser. 

Le bilan ?

Contre toute attente, j'ai beaucoup aimé cette séance. On se sent fraîche et légère en sortant. Je ne me suis pas ennuyée et j'ai envie de continuer. J'ai encore quatre séances dans mon forfait, mais je pense ensuite en reprendre un autre. Le problème est que ce sport est assez cher dans les clubs et autres établissements spécialisés, mais on peut le pratiquer à des prix plus raisonnables dans des piscines municipales.

Et vous, vous pratiquez des sports aquatiques ? 

7 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cet article très détaillé ! Moi qui ai tendance à me blesser facilement quand je cours, je devrais peut-être me mettre à l'aquabike si tu dis qu'il protège mieux les articulations. En tout cas je retiens l'idée ! :) Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, tu n'as pas du tout mal ensuite, je te le confirme ! Bon lundi férié !

      Supprimer
  2. C'est super! Bon courage pour les séances :) J'aimerais bien essayer aussi. Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes encouragements ! J'aurai plaisir à y retourner. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  3. Non, pas vraiment, je nageais l'été mais maintenant, je ne peux plus à cause de mon dos : l'aqua-bike serait une bonne alternative!

    RépondreSupprimer
  4. Je pratique le RPM deux fois par semaine depuis 6 mois et j'adore ça ! Par contre je n'aime pas trop la piscine donc pas d'aqua biking pour moi... :)

    RépondreSupprimer
  5. Cela fait quelques années que je veux pratiquer l'aquabike mais sans toutefois sauter le pas par manque d'organisation. Pourtant cela ne ferait pas de mal à ma silhouette ! Merci pour ton avis. Bisous et je te souhaite un très bon Dimanche :)

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce billet ? Laissez-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! Merci par avance ;-)