Recherchez l'une de mes miscellanées

mercredi 26 avril 2017

Balade en France #2 : une après-midi sur l'île d'Aix

Je ne connaissais de cette île que ce qu'en dit l'Histoire : la dernière terre française sur laquelle Napoléon ait mis le pied avant son exil définitif pour Saint-Hélène.  Nous voulions la visiter lors de nos vacances en Charente : rien de plus facile grâce aux nombreuses liaisons maritimes qui existent entre cette petite île et Ré, La Rochelle, Fouras.... Vous être prêts ? Allez, embarquons !


Nous sommes partis de La Rochelle sous un soleil radieux, après un déjeuner local (crêpe salée, crêpe sucrée) dans un sympathique café sur le port. J'avais emmené de quoi m'emmitoufler, car, même s'il faisait très bon, en mer le vent se lève vite et on prend froid. Sitôt sorti du port de La Rochelle, le navire a filé ses quinze nœuds, et je n'ai pas plaint mon trench et mon foulard (que j'ai fini par acheter et que j'adore) et plaint ma voisine, en short et en tongs !

Après une heure en mer, notre bateau s'approche d'un lieu que tout le monde connaît, bien au delà de la Charente... j'ai nommé Fort Boyard ! Sa masse sombre est impressionnante. Notre gentil guide nous explique que ce fort a été bâti sur un haut-fond, pendant des années (la tâche n'étant pas simple, comme on l'imagine) afin de protéger le pertuis d'Antioche, les canons de l'époque ne portant pas assez loin depuis la terre. Mais hélas, le temps de construire le fort (soit une cinquantaine d'années), la technologie fit de grands progrès dans le domaine de l'artillerie et le fort construit à grands frais devint inutile à peine terminé. Il appartient désormais au conseil départemental, qui le loue pour les tournages que l'on sait. 




Voici l'île d'Aix ! Fortifiée par Vauban, cette petite île de taille modeste, qui compte 250 habitants permanents seulement, a banni les voitures. Sur Aix, dont vous ferez le tour à pied en deux heures, on se déplace à pied, à vélo, en calèche... Nous avons été séduits par le calme absolu qui y règne. Un bourg de quelques rues à quelques pas du port, avec quelques commerces et des musées, des fortifications ça et là... L'île dut beaucoup, dans les années 20, au baron et à la baronne  Napoléon Gourgaud. Lui descendait du dernier aide de camp de Napoléon, elle était une riche Américaine qui s'éprit de l'île et fit beaucoup pour la dynamiser, créant la Société des Amis de l'île d'Aix. Ils fondèrent notamment le musée Napoléon et le musée Africain.


La carriole, un moyen de transport ordinaire sur Aix

Voici justement le musée Napoléon, première étape de notre visite sur l'île. On le reconnaît de loin à l'aigle qui orne son fronton. La succession de salles que nous visitons regorge de souvenirs, de portraits et de tableaux. Elles renferment une cinquantaine de pendules, toutes arrêtées à l'heure de la mort de l'empereur : 17h49. Impressionnant ! 




Il était 17h49, le 5 mai 1921 à Longwood....

La chambre de l'empereur 

Nous sommes ensuite partis à la découverte de l'île. Elle recèle aussi une émouvante petite église, qui conserve le souvenir des prêtres exterminés sur les pontons de Rochefort pendant la Révolution, ainsi qu'un musée de la nacre et une boutique attenante, d'où j'ai ramené un joli collier de perles. 



Le fort de la Rade, oeuvre de Vauban, protège l'île du côté de la jetée



Nous avons terminé notre balade sur les remparts du fort de la Rade, jusqu'aux deux jolis phares rouges et blancs qui se détachent joliment sur le bleu de la mer. Menacés de destruction, ils ont été sauvés par la mobilisation des habitants de la commune. Il était l'heure de rentrer à La Rochelle, où nous prîmes un apéritif au soleil avant d'aller dîner dans un excellent restaurant.


Les deux phares de l'île d'Aix

En espérant que cette promenade vous a plu, je vous souhaite une très bonne journée ! 

8 commentaires:

  1. Merci pour ce bel article ! J'adorerais visiter Fort Boyard ! J'ai eu un vrai boyard une fois, malheureusement je ne sais pas ce que j'en ai fait... snif

    RépondreSupprimer
  2. Je crois qu'il ne se visite pas ! Seuls les personnes qui interviennent et travaillent dans l'émission peuvent y aller. Il n'est pas d'ailleurs en super état, ce fort ! Les autres personnes ne font que passer en bateau, comme nous l'avons fait. Bises

    RépondreSupprimer
  3. Oh, ton post me met vraiment du baume au cœur pour avoir passé de nombreuses vacances en Charente Maritime ! Merci pour cette nostalgie et ce voyage grâce à ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir rappelé de bons souvenirs. Un 3e billet est prévu sur la région ! Bises

      Supprimer
  4. Très jolie balade, on a envie d'y aller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil, merci ! Tu nous fais un post sur les Canaries bientôt ?

      Supprimer
  5. Ho tes photos donnent envie :) super article qui donne envie d'explorer cette région !

    Des bisous,

    Anthony & Noémie , blogueurs amoureux sur notrecarnetdaventures.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre gentil commentaire, les amoureux ! Bonne soirée à vous.

      Supprimer

Vous avez aimé ce billet ? Laissez-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! Merci par avance ;-)